Franz Liszt, un saltimbanque en province

Présentation: 

Tout au long de sa carrière de virtuose et de compositeur, Franz Liszt a parcouru les routes de l’Europe. Jusqu’en 1847, il n’a cessé de conquérir les foules avec son piano, de Gibraltar à Saint-Pétersbourg, en passant par Glasgow et Istanbul. Encore aujourd’hui, le phénomène du « roi des pianistes  » continue de fasciner. La France occupe une place particulière dans ces tournées exceptionnelles  : Liszt n’a jamais manqué de s’y faire entendre et de parcourir ses provinces à plusieurs reprises.

Deux angles d’approche sont mis en évidence dans le présent ouvrage  : d’une part, les concerts de Liszt en province et, d’autre part, le phénomène virtuose lisztien. Liszt est étudié à la fois comme interprète, mais aussi sous les deux aspects apparemment contradictoires de sa personnalité, celui de l’amuseur et celui du créateur, qui sont en réalité intimement liés. Cette dualité revient sans cesse sous sa plume et il s’est plaint à plusieurs reprises d’être un baladin et de faire un métier de saltimbanque, avant de se retirer définitivement de la scène pour se consacrer à la composition en 1847. De 1823 à 1846, Liszt a donné quelque 200 concerts dans une soixantaine de villes de province, sans compter les nombreuses auditions privées.

Le présent ouvrage offre, pour la première fois, un vaste aperçu de ses concerts en province française : sont ainsi étudiés les tournées, le répertoire, la réception par la critique et l’accueil du public – pas toujours favorables contrairement à un mythe largement répandu. Les sphères de sociabilité propres aux artistes de la première moitié du xixe siècle apparaissent dans toute leur complexité  : la cour, les salons privés de la noblesse, des financiers ou des bourgeois, les sociétés savantes, les réunions musicales d’amateurs ou de professionnels, les lieux publics de concerts. Les réseaux se mettent en place entre aristocrates, élites parisiennes et locales, musiciens, hommes de théâtre, francs-maçons, facteurs d’instruments, peintres, amateurs, etc. pour accueillir ce pianiste d’exception qui fascine et magnétise les foules. On découvre la vie musicale des villes de province où les personnalités marquantes jouent un rôle important dans l’organisation matérielle des concerts, des banquets et des soirées d’adieux.

Écrits par des spécialistes de Liszt et de la vie musicale française au xixe siècle, les dix-huit essais rassemblés ici offrent au lecteur des informations souvent inédites. On pourra ainsi mesurer l’importance de Liszt pour le patrimoine musical français, et la place de la France au sein de la carrière du « roi des pianistes ».

Date de parution: 
11/2017
ISBN / ISSN: 
978-2-914373-27-2
Editeur(s): 
Symétrie
nombre de pages: 
424
Fait partie du programme de recherche: 

Tutelles

Nous contacter

Institut de recherche en Musicologie (IReMus)
2, rue de Louvois 75002 Paris
Secrétariat : +33 1 49 26 09 97
par courriel

Sorbonne Université
Centre Univ. Clignancourt
salle 524 (informatique), bureau 531 (direction)

2, rue Francis de Croisset 75018 PARIS
Tél : +33 1 53 09 56 00

Centre Sorbonne
Salle Pirro
1, rue Victor Cousin 75005 PARIS
Tél : +33 1 40 46 22 11

Maison de la recherche
Salle 312 et 313
28, rue Serpente 75006 PARIS
Tél : +33 1 53 10 57 00

Connexion utilisateur