Sociologie des faits musicaux

Anne-Marie Green, puis Hyacinthe Ravet (11538)
ISSN: 
in-8° - ISSN 1297-4684

Cette série a pour objectif de publier tout texte qui se propose de théoriser, d'analyse et d'interpréter les interdépendances du musical et du social dans l'univers contemporain ou de mettre en perspective les modèles culturels avec les faits musicaux.

 

Anne-Marie Green, Musique et sociologie : des relations à définir, SFM n° 1, 1/1997, 22 p. – 4 € – ISBN 2-85591-028-2 ;  2/2008, 40 p. – 5 € – ISBN 978-2-84591-154-3
Après avoir constaté l'omniprésence de la musique dans la société occidentale et rappelé l'origine de la sociologie musicale, ce texte souhaite aborder l'art sonore comme un fait musical total.

Aymeric Pichevin & Mathieu Cherki, Le concert comme pratique de loisir, SFM n° 2, 1997, 24 p. – 4 € – ISBN 2-85591-029-0
Etude des liens entre sociabilité et fréquentation des concerts et mise en rapport des différentes pratiques culturelles : influence de la classe sociale, du niveau d'étude et de l'âge ; recherche de facteurs discriminants secondaires.

Odile Tripier, Mixité et discrimination dans le champ musical : l’exemple des femmes dans les groupes rock, SFM n° 3, 1998, 26 p. – 4 € – ISBN 2-85591-038-X
Sur la base de l'observation des pratiques musicales, étude des logiques de la discrimination féminine, subjective et objective, comme du repli identitaire.

Hyacinthe Ravet, Les musiciennes d’orchestre : la place et le statut de la femme clarinettiste dans les orchestres français, SFM n° 4, 1998, 36 p. – 5 € – ISBN 2-85591-039-8
A partir d'une enquête qualitative réalisée auprès d'instrumentistes d'orchestres symphoniques, étude de la place attribuée à la musique et statut accordé aux femmes dans la société contemporaine. Approche du fonctionnement des représentation sociales comme représentations symboliques actives situées entre pensée et pratique.

Emmanuel Brandl, Approche des logiques de constitution des champs culturels régionaux, SFM n° 5, 1998, 32 p. – 5 € – ISBN 2-85591-040-1
En analysant la constitution et les dynamiques du champ de la musique rock en Franche-Comté, ce texte tente de présenter une mise en question des pré-constructions sociales et une mise en perspective d'hypothèses de recherche.

Cécile Prévost-Thomas, La chanson francophone contemporaine. Structure, pratiques et fonctions, SFM n° 6, 1999, 50 p. – 5 € – ISBN 2-85591-044-4
L'auteur propose ici, de circonscrire la chanson francophone contemporaine selon trois axes : sa structure, ses pratiques et ses fonctions. Cette théorie sociologique a le mérite d'analyser la chanson sous un jour nouveau en dévoilant ses aspects esthétique, économique, politique et symbolique.

Frédérique Martinaud, La vie musicale à Limoges de 1919 à 1939, SFM n° 7, 1999, 24 p. – 4 € – ISBN 2-85591-051-7
De 1919 à 1939, Limoges connut une période riche en divertissements culturels. L'investissement essentiel d'individus passionnés permit notamment l'épanouissement de la vie musicale : tous les styles à la mode de l'époque furent célébrés et d'illustres artistes se produisirent sur les diverses scènes aujourd'hui disparues. D'une guerre à l'autre, voici comment Limoges aida ses concitoyens à oublier l'angoisse et la douleur nées de quatre années de conflit et de vulnérabilité.

Michaël Andrieu, Sens de la musique en milieu carcéral, SFM n° 8, 1999, 40 p. – 5 € – ISBN 2-85591-052-5
Parmi les institutions régissant les règles sociales, la prison connaît une lente évolution depuis plusieurs années. Le détenu tend à s'affirmer en tant qu'individu. Par le biais de la culture, et plus précisément par celui de la musique, l'être que l'on nommait « prisonnier » peut devenir « acteur social », tendant à maîtriser sa place au sein d'un groupe et à intégrer la compréhension de règles non verbales.

Anne-Marie Green & Hyacinthe Ravet, Bibliographie critique de méthodologie (à l'usage des chercheurs des faits artistiques et culturels), SFM n° 9, 2001, 45 p. – 5 € – ISBN 2-85591-069-X
Réalisée par une équipe de jeune chercheurs en sociologie des faits artistiques et culturels, cette bibliographie présente de manière critique plus de 70 ouvrages qui traitent de méthode et de méthodologie, alliant questions d'épistémologie et pratique des techniques d'enquête.

Caroline Cueille, Ecoles de musique et espaces territoriaux : une relation sous tutelle, SFM n° 10, 2004, 28 p. – 4 € – ISBN 2-84591-110-6
La mise au jour d'un certain nombre d'ambiguïtés (adhésion massive des classes aisées, répartition géographique non homogène) interpelle quant au rôle social des écoles de musique françaises qui dépendent de façon quasi exclusive de volontés communales.


Tutelles

Nous contacter

Institut de recherche en Musicologie (IReMus)
2, rue de Louvois 75002 Paris
Secrétariat : +33 1 49 26 09 97
par courriel

Sorbonne Université
Centre Univ. Clignancourt
salle 524 (informatique), bureau 531 (direction)

2, rue Francis de Croisset 75018 PARIS
Tél : +33 1 53 09 56 00

Centre Sorbonne
Salle Pirro
1, rue Victor Cousin 75005 PARIS
Tél : +33 1 40 46 22 11

Maison de la recherche
Salle 312 et 313
28, rue Serpente 75006 PARIS
Tél : +33 1 53 10 57 00

Connexion utilisateur