Lumière et musique : appropriations, métaphores et analogies

lun 19 nov 2018,  mar 20 nov 2018
Organisateurs: Katia-Sofia HAKIM, Jean-Pierre BARTOLI, Nicolas DUFETEL, Florence GÉTREAU
Responsable(s) extérieur(s) à l'équipe:
Philippe Hamou (Université Paris Nanterre) Arnaud Mayrargue (Université Paris Diderot-SPHERE)
Lieu: 

Fondation Singer-Polignac
www.singer-polignac.org
43 Avenue Georges Mandel
75116 Paris

Programme: 

Lumière et musique

Appropriations, métaphores et analogies

 
19-20 Novembre 2018
Paris, Fondation Singer-Polignac
 
En 1865, Liszt confiait vouloir composer une « lumière surnaturelle » pour évoquer l’apaisement des flots après la tempête du « Miracle » dans son oratorio Christus. La lumière tient une place fondamentale dans sa musique comme dans celle de certains de ses contemporains ou successeurs tels Wagner, Mahler, Scriabine, Schoenberg ou Messiaen. Qu’elles soient associées à des paroles ou non, entièrement dédiées à la lumière ou que cette dernière n’y joue qu’un rôle passager, leurs œuvres s’approprient la lumière et l’expriment, avec une dimension esthétique, symbolique ou religieuse, au moyen de procédés de composition particuliers.
L’histoire de l’art s’est aussi depuis longtemps penchée sur le phénomène de la lumière, qui est aussi devenu un matériau de création (Light art, László Moholy-Nagy, Dan Flavin, James Turrell, etc.). De même, la littérature, la philosophie, les études religieuses et l’histoire des sciences se sont-elles intéressées à la lumière. Or, l’histoire de la musique, l’analyse et l’esthétique musicales sont en reste, car si des travaux ont été consacrés aux questions de couleurs et de synesthésie, la lumière en elle-même n’a pas fait l’objet d’une réflexion particulière et synthétique dans le domaine musical.
L’objet du colloque est d’interroger le rapport entre musique et lumière par le biais des appropriations, des métaphores et des analogies avec les autres arts, les sciences et les disciplines évoquées ci-dessus. Il s’agira d’une part d’étudier les liens entre lumière et musique, art qui a priori ne la manipule pas directement, d’autre part ce que véhicule la référence à la lumière à travers le temps, et enfin en quoi ce rapport est lié à d’autres disciplines et champs artistiques.
Les communications pourront explorer les axes suivants :

  1. Le vocabulaire de la lumière (les mots de la lumière dans la musique et inversement : chromatisme, ondes, couleurs, spectre, harmonies de couleurs, etc.) ;
  2. Lumière, Sublime et Transfiguration (questions métaphysiques, spirituelles et religieuses) ;
  3. Musique et dispositifs technologiques (utilisation d’éléments extérieurs en lien avec la lumière) ;
  4. Persistance de la lumière dans l’écriture musicale (évolution de la présence de la lumière en musique à travers les âges, d’un point de vue esthétique, théorique et  analytique) ;
  5. Lumière et dramaturgie (coup de théâtre, procédés et histoire de la mise en scène, etc.) ;
  6. Timbres et lumière (facture instrumentale, instrumentation, orchestration, harmonie, etc.).

 
Les propositions de communications (20 minutes, en français ou en anglais) sont à envoyer avant le 31 mars 2018 à nicolas.dufetel@cnrs.fr. Elles doivent comporter :

  • Un titre ;
  • Un résumé de 250 mots ;
  • Des références bibliographiques (10 maximum) ;
  • Un résumé biographique de 900 signes.

 
Lieu : Paris, Fondation Singer-Polignac (https://www.singer-polignac.org/)
 
Comité scientifique :

  • Jean-Pierre Bartoli (Paris Sorbonne-IReMus)
  • Nicolas Dufetel (CNRS-IReMus) 
  • Florence Gétreau (CNRS-IReMus)
  • Philippe Hamou (Université Paris Nanterre)
  • Arnaud Mayrargue (Université Paris Diderot-SPHERE)
  • Anne Piéjus (CNRS-IReMus)

 
Comité d’organisation:

  • Jean-Pierre Bartoli, Sorbonne-IReMus
  • Nicolas Dufetel, CNRS-IReMus
  • Katia-Sofía Hakim, Sorbonne-IReMus
  • Florence Gétreau, CNRS-IReMus

 
Le colloque est organisé par l’IReMus (Institut de recherche en musicologie – CNRS- Sorbonne Université-Bibliothèque nationale de France-Ministère de la culture et de la communication), la Fondation Singer-Polignac et Sorbonne Université.

Light and Music:
Appropriation, Metaphors, and Analogies
 
November 19th-20th 2018
Paris, Fondation Singer-Polignac
 
In 1865, Liszt wanted to compose a “supernatural light” (“lumière surnaturelle”) to represent the calming of the storm in Das Wunder (The Miracle) from his oratorio Christus. Light is an important feature in his music as well as in the music of some of his contemporaries or followers such as Wagner, Mahler, Scriabin, Schoenberg, or Messiaen. With lyrics or purely instrumental music, totally or partially devoted to light, their works appropriate or express light in an Aesthetical, symbolical, or religious way, and with particular compositional tools.
Art history has long studied this phenomenon that has become in itself a creative material (Light art, László Moholy-Nagy, Dan Flavin, James Turrell, etc.). Literature, philosophy, religious studies and science history have also been interested in light. Yet Music history, analysis and aesthetics seem to be outdone, for many studies have been devoted to colors and synesthesia, but very little or none to light in itself.
One of the main intentions of the conference is to question the relation between music and light through appropriations, metaphors, and analogies with other arts, sciences and the disciplines quoted above. On the one hand it will be about studying the links between light and music, an art that a priori does not manipulate it directly, on the other hand what does the reference to light carry through the ages. Eventually it will focus on the relation to other artistic disciplines.
Possible topics for proposals include:

  1. The vocabulary of light (the words of light in music and vice-versa: chromaticism, waves, colors, spectrum, harmony of colors, coloristic harmonies, etc.);
  2. Light, The Sublime and Transfiguration (metaphysics, spirituality, and religion);
  3. Music and technological facilities (use of external elements in association to light);
  4. Persistence of light in music writing (evolution of the presence of light in music through the ages from the point of view of Aesthetics and Theory);
  5. Light and Dramaturgy (coup de théâtre, staging history and technique);
  6. Light and Tone (instrument making, instrumentation, orchestration, harmony, etc.)

 
Proposals should be submitted in English or French for 20-minutes length papers to nicolas.dufetel@cnrs.fr before March, 31st 2018. They will include:
 

  • A title;
  • A 250-word abstract;
  • Bibliographical references (10 max.);
  • A 250-word biography of the author.

 
Venue : Paris, Fondation Singer-Polignac (https://www.singer-polignac.org/)
 
Scientific committee:
 

  • Jean-Pierre Bartoli (Paris Sorbonne-IReMus)
  • Nicolas Dufetel (CNRS-IReMus) 
  • Florence Gétreau (CNRS-IReMus)
  • Philippe Hamou (Université Paris Nanterre)
  • Arnaud Mayrargue (Université Paris Diderot-SPHERE)
  • Anne Piéjus (CNRS-IReMus)

 
Organization committee:
 

  • Jean-Pierre Bartoli, Sorbonne-IReMus
  • Nicolas Dufetel, CNRS-IReMus
  • Katia-Sofía Hakim, Sorbonne-IReMus
  • Florence Gétreau, CNRS-IReMus

 
The Conference is organized by the IReMus (Institut de recherche en musicologie –  CNRS-Sorbonne Université-Bibliothèque nationale de France-Ministère de la culture et de la communication), the Fondation Singer-Polignac, and Sorbonne Université.


Tutelles

Nous contacter

Institut de recherche en Musicologie (IReMus)
2, rue de Louvois 75002 Paris
Secrétariat : +33 1 49 26 09 97
par courriel

Université Paris-Sorbonne
Centre Univ. Clignancourt
salle 524 (informatique), bureau 531 (direction)

2, rue Francis de Croisset 75018 PARIS
Tél : +33 1 53 09 56 00

Centre Sorbonne
Salle Pirro
1, rue Victor Cousin 75005 PARIS
Tél : +33 1 40 46 22 11

Maison de la recherche
Salle 312 et 313
28, rue Serpente 75006 PARIS
Tél : +33 1 53 10 57 00

Connexion utilisateur