Séminaire Liszt, Paris-Weimar #3

lun 6 mai 2019
14h-17h
Lieu: 

Iremus

Programme: 

Lucas Berton :  Les discours de Liszt sur les statues antiques. Un recours à l'idéal hégelien.

Dans de multiples écrits, notamment ceux sur les opéras Wagner ainsi que dans son texte sur la "Symphonie Harold" de Berlioz, Liszt, pour expliquer ses conceptions esthétiques et musicales, utilise des comparaisons et métaphores avec la sculpture antique. Le "Jupiter" de Phidias et la "Vénus de Milo" sont en particulier évoqués. L’établissement de ces figures de style semble se faire par le recours aux idéaux de Hegel sur l’art théorisés dans son "Esthétique". Le philosophe allemand expose dans cet ouvrage la thèse suivante : l’art consiste en la manifestation de l’idée du Beau et doit harmoniser une dialectique entre l’idée – le contenu de l’art – et sa configuration figurative sensible, soit sa réalisation dans le monde. Une idée conforme à sa réalité concrète est la manifestation de l’idéal. C’est dans la sculpture que cette manifestation se produit, c’est-à-dire dans la forme classique de l’art. Pour Hegel, l’esprit étant la particularité de l’être humain, sa réalisation revêt donc, dans l’art, naturellement, la forme humaine. Et ce sont les Grecs qui ont donné à la sculpture la perfection originelle qui ne peut être surpassée.
Nous tenterons de mettre à jour, par des lectures croisées de textes de Liszt et de Hegel, en quoi l’"Esthétique" peut davantage nous faire comprendre les discours sur l’art de Liszt, et nous nous interrogerons sur la nécessité de ce recours à l’Antiquité de la part du musicien. La référence à la Grèce antique via la sculpture semble enfin nous renseigner sur une conception de l’histoire qu’avait le musicien, impliquant une dialectique entre passé et présent, antique et moderne.
 

Guy Gosselin : Paris, Weimar, Munich… Jalons et intermittences d'une carrière : Hippolyte André Jean Baptiste Chélard (1789-1861).

Genre: 
Fait partie du programme de recherche: 

Tutelles

Nous contacter

Institut de recherche en Musicologie (IReMus)
2, rue de Louvois 75002 Paris
Secrétariat : +33 1 49 26 09 97
par courriel

Sorbonne Université
Centre Univ. Clignancourt
salle 524 (informatique), bureau 531 (direction)

2, rue Francis de Croisset 75018 PARIS
Tél : +33 1 53 09 56 00

Centre Sorbonne
Salle Pirro
1, rue Victor Cousin 75005 PARIS
Tél : +33 1 40 46 22 11

Maison de la recherche
Salle 312 et 313
28, rue Serpente 75006 PARIS
Tél : +33 1 53 10 57 00

Connexion utilisateur