Un manuscrit autographe de Saint-Saëns retrouvé à Pampelune !

mar 29 oct 2019
Lieu: 

Pamplona, Archivo Municipal, Fondo Pablo Sarasate

Programme: 

Dans le cadre du travail éditorial préparatoire aux Œuvres instrumentales complètes de C. Saint-Saëns (1835-1921), Céline Drèze et Fabien Guilloux (IReMus) se sont récemment rendus à Pampelune (Espagne) afin d’y effectuer des recherches dans la vaste collection d’archives léguée par le violoniste Pablo Sarasate (1844-1908) à sa ville natale. Outre les nombreuses partitions et matériels d’orchestre retrouvés dans ce fonds, souvent annotés par Sarasate, les deux musicologues ont eu la surprise d’y retrouver, désigné comme simple copie, le manuscrit autographe du Concerto pour violon et orchestre n°1 en la majeur, op. 20 (R. 186) de Saint-Saëns.

De ce concerto composé vers 1864 nous possédions déjà une copie manuscrite en partie autographe (Paris, BnF, Ms. 482) ayant servi à la gravure de la partition chez Maho (Paris, 1868) puis chez Leuckart (Leipzig, 1877). L’exemplaire entièrement autographe conservé à Pampelune porte la trace de repentirs sous forme de colettes et de passages érasés et, selon toute vraisemblance, a été offert par le compositeur à Sarasate, dédicataire et créateur de l’œuvre, à Paris, le 4 avril 1867. À la mort de son ami, en 1908, Saint-Saëns se souvenait : « Il y a bien longtemps de cela, je vis un jour arriver chez moi, frais et jeune comme le printemps, Pablo de Sarasate, déjà célèbre, dont un soupçon de moustache ombrageait à peine la lèvre. Il venait gentiment me demander comme la chose la plus simple d’écrire un concerto pour lui. Flatté et charmé au dernier point, je promis et tins ma parole avec le Concerto en la majeur, auquel on donne, je ne sais pourquoi, le titre de Concerstuck. […] Ceux qui ont assisté, autrefois, à mes soirées musicales du lundi n’ont pas oublié l’éclat qu’y apportait mon illustre ami, éclat tel que pendant plusieurs années aucun violoniste ne voulut consentir à se faire entendre chez moi : tous étaient effrayés par l’idée d’affronter la comparaison. »

Cliché avec l’aimable autorisation de l’Ayutamiento de Pamplona


Tutelles

Nous contacter

Institut de recherche en Musicologie (IReMus)
2, rue de Louvois 75002 Paris
Secrétariat : +33 1 49 26 09 97
par courriel

Sorbonne Université
Centre Univ. Clignancourt
salle 524 (informatique), bureau 531 (direction)

2, rue Francis de Croisset 75018 PARIS
Tél : +33 1 53 09 56 00

Centre Sorbonne
Salle Pirro
1, rue Victor Cousin 75005 PARIS
Tél : +33 1 40 46 22 11

Maison de la recherche
Salle 312 et 313
28, rue Serpente 75006 PARIS
Tél : +33 1 53 10 57 00

Connexion utilisateur