Henry Prunières : un musicologue engagé dans la vie musicale de l’entre-deux-guerres

Henry Prunières (1886-1942) est l’un des grands musicologues français de la première moitié du XXe siècle. Formé à la Sorbonne et au Conservatoire de Paris, ses thèses portent respectivement sur L’Opéra italien en France avant Lully (1913) et Le Ballet de cour avant Benserade et Lully (1914/Rééd. 1970). Éditeur scientifique de la première édition monumentale des oeuvres de Lully (1930-39, 10 volumes parus), il reste avant tout le fondateur, en 1919, de la Revue musicale (1919-1986), tribune ayant joué un rôle éminent en rassemblant des chroniqueurs et des artistes essentiels du XXe siècle dans un esprit de rare ouverture où se mêlaient musicologie historique, musique contemporaine, danse, jazz, rapports aux autres arts. Prunières côtoya de nombreux compositeurs de premier plan comme en témoigne son Livre d’or conservé dans sa famille jusqu’à aujourd’hui. Une équipe de recherche canadienne, sous la direction de Michel Duchesneau, a entrepris un travail systématique sur la Revue Musicale (La Revue Musicale [1920-1940] and the Founding of a Modern Music). Dans le même temps, René Prunières, fils cadet d’Henry Prunières, a permis aux collections de la BnF d’accueillir les papiers d’érudit et les correspondances professionnelles de son père.

Un séminaire international s’est déroulé en 2009 et 2010 dont est issu un ouvrage en cours de publication par la Société de Musicologie. 

Sommaire de l’ouvrage (Juillet 2014):

Henry Prunières, Un musicologue engagé dans la vie musicale de l’entre-deux-guerres

Myriam Chimènes, Florence Gétreau, Catherine Massip (EPHE-IReMus): Introduction

Myriam Chimènes: Esquisse biographique

Filiations et affinités

Catherine Massip: Romain Rolland : maître, mentor et ami

Philippe Gumplowicz (Université Évry-Val d’Essonne): André Suarès : une grande plume musicographique

Mila de Santis (Università degli Studi di Firenze): Henry Prunières et Gian Francesco Malipiero : une relation polymorphe

Justine Comtois (Université de Montréal): Henry Prunières et Alfredo Casella : pour la diffusion de la musique italienne

Manuela Schwartz (Hochschule Magdeburg/Stendal, Allemagne): Ce « Degas de la musique » ? Paul Dukas vu par Henry Prunières

Yvan Nommick (Université Paul-Valéry, Montpellier): Henry Prunières et Manuel de Falla : vingt ans d’amitié

Alexandra Laederich (Centre international Nadia et Lili Boulanger, Paris): Henry Prunières et Nadia Boulanger : convergences esthétiques et estime mutuelle

Le musicologue et le collectionneur

Barbara Nestola (CMBV, Centre de musique baroque de Versailles): Ipse dixit : contexte de parution et influence de L’Opéra italien en France avant Lulli

Alessandro Di Profio (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3): Monteverdi, Cavalli et Henry Prunières. L’imaginaire de l’opéra vénitien au début du xxe siècle

Alessio Ruffatti (Université Paris IV Sorbonne): La collection de cantates italiennes d’Henry Prunières

Jérôme de La Gorce (CNRS, Centre André Chastel, Paris): Les recherches de Prunières à travers La Vie illustre et libertine de Jean-Baptiste Lully

Herbert Schneider (Université de Sarrebruck): L’aventure de l’édition Lully-Prunières

Pascal Denécheau: Les vicissitudes de l’édition Lully-Prunières

Damien Colas: Rolland, Prunières et l’édition Stendhal de Champion

Barbara L. Kelly (Université de Keele, Angleterre): L’Affaire Prunières-Vallas

Denis Herlin: Défendre la cause debussyste : Henry Prunières et Robert Godet

Rémi Jacobs (musicologue, spécialiste du disque): Deux amis collectionneurs : Alfred Cortot et Henry Prunières

La collection Prunières vue par Alfred Cortot (présenté par Catherine Massip)

Le fondateur de La Revue musicale et le critique

Cédric Segond-Genovesi (Université Paris IV Sorbonne): Du Mercure à La Revue musicale (1905-1927) : enjeux et étapes d’une filiation 

Malou Haine (Université Libre de Bruxelles, IReMus): Une amitié franco-belge : Henry Le Bœuf, Henry Prunières et la naissance de La Revue musicale

Florence Gétreau, Nicole Lallement (Centre de recherche du château de Versailles): L’image dans La Revue musicale

Philippe Gumplowicz (Université d'Evry): André Cœuroy. Une ombre à La Revue musicale

Yannick Simon (Université de Rouen): Robert Bernard et le devenir de La Revue musicale

Jean-Michel Nectoux: Henry Prunières, Gabriel Fauré et Maurice Ravel

Liouba Bouscant (Université de Montréal): Henry Prunières et Charles Kœchlin. « D’une vaine dispute »

Philippe Gumplowicz (Université d'Evry): Le jazz dans La Revue musicale

Élizabeth Giuliani: Henry Prunières et le disque

Catherine Massip: Henry Prunières critique musical et la musique contemporaine

Principaux travaux d’Henry Prunières

Liste des illustrations

Index

Membres du programme


Tutelles

Nous contacter

Institut de recherche en Musicologie (IReMus)
2, rue de Louvois 75002 Paris
Secrétariat : +33 1 49 26 09 97
par courriel

Sorbonne Université
Centre Univ. Clignancourt
salle 524 (informatique), bureau 531 (direction)

2, rue Francis de Croisset 75018 PARIS
Tél : +33 1 53 09 56 00

Centre Sorbonne
Salle Pirro
1, rue Victor Cousin 75005 PARIS
Tél : +33 1 40 46 22 11

Maison de la recherche
Salle 312 et 313
28, rue Serpente 75006 PARIS
Tél : +33 1 53 10 57 00

Connexion utilisateur