Olivier Messiaen

Olivier Messiaen (1908-1992) et Yvonne Loriod (1924-2010)
 
Olivier Messiaen est l’une des figures majeures de la création en France au vingtième siècle, dans laquelle il s’est illustré tant comme compositeur, que théoricien, pédagogue ou encore interprète.
Son épouse Yvonne Loriod effectua une carrière internationale de pianiste, participant activement à la création et au rayonnement de la plupart des œuvres d’Olivier Messiaen, mais également de plusieurs figures de l’avant-garde. Elle a en outre formé de nombreux pianistes de premier plan, à la Hochschule für Musik de Karlsruhe puis au Conservatoire de Paris.
 
Ce programme de recherche se fonde sur l’exploitation des sources conservées au département de la Musique de la Bibliothèque nationale de France. Entrées en février 2015, ces archives sont progressivement ouvertes à la recherche, au fur et à mesure de leur traitement. Ce fonds exceptionnel contient la quasi-totalité des archives produites par Olivier Messiaen et Yvonne Loriod au cours de leur carrière : manuscrits musicaux et littéraires, reproductions annotées, éditions imprimées, bibliothèque musicale, bibliothèque littéraire, programmes, agendas, correspondances, photographies, objets, ainsi que papiers de famille, représentent une volumétrie de 150 mètres linéaires. La description du fonds est accessible dans la base Archives et manuscrits (BAM) de la BnF. L’inventaire est régulièrement mis à jour.
 
Dans le cadre de ce programme de recherche, plusieurs sujets de thèse ont été identifiés par les responsables : prendre contact avec nous si vous êtes intéressé.
 
Axes de travail de l’équipe :
 
A. Programme éditorial, œuvres et écrits d’Olivier Messiaen

  1. Les inédits d’Olivier Messiaen, sous l’égide de la Fondation Olivier-Messiaen 

Au sein de l’exceptionnel fonds d’archive se dégage un corpus cohérent : les « inédits » d’Olivier Messiaen. Ce dernier a en effet composé, à plusieurs époques de sa carrière, des œuvres qui sont (ou semblent) achevées, mais qu’il n’a pas jugées dignes d’un intérêt suffisant pour les intégrer à son catalogue ou les publier comme des œuvres à part entière. Alors que certaines de ces partitions – que l’on pensait perdues ou détruites – étaient connues par leur titre, d’autres étaient jusqu’alors totalement inconnues. Messiaen, puis Yvonne Loriod-Messiaen à sa suite, ont néanmoins pris soin de conserver avec soin ces « inédits », dont certains remontent à la plus tendre enfance du compositeur. Yvonne Loriod-Messiaen a elle-même, après la disparition d’Olivier Messiaen, pris la décision de porter à la connaissance du public certaines des œuvres inédites de Messiaen. Cet axe propose une édition critique de l’ensemble de ces œuvres.
 

  1. Publication des écrits d’Olivier Messiaen

 
Il n’existe aujourd’hui aucune anthologie des écrits de Messiaen, pourtant forts nombreux, en dehors des volumes d’entretiens parus au cours de sa carrière et de ses écrits théoriques majeurs. Le fonds recèle un important corpus à exploiter, d’où émerge un ensemble vaste de textes, notes de programmes, entretiens, articles et conférences, inconnus des chercheurs.
 
 
B. Quatuor pour la fin du Temps
 

Depuis sa création en 1941, le Quatuor pour la fin du Temps d’Olivier Messiaen (1908-1992) a fasciné des générations d’interprètes, de mélomanes, de musicologues et de compositeurs. Innervée par le thème de l’Apocalypse l’œuvre s’est imposée immédiatement et durablement dans l’histoire des compositions musicales majeures du vingtième siècle, notamment en raison des circonstances de sa composition puis de sa création. Le fonds contient un ensemble documentaire remarquable, qui permettra de renouveler fondamentalement l’approche, l’interprétation et la compréhension de cette œuvre.
 
 
C. Techniques de composition  

Le fonds Messiaen contient un ensemble considérable d’archives documentant la vie créatrice du compositeur. Parmi ce massif monumental figurent les manuscrits de la plupart de ses œuvres, mais également une très grande quantité de documents témoignant du processus d’invention et de ses phrases préparatoires. Parmi les ensembles documentaires qui feront l’objet d’une recherche particulière figurent notamment les travaux préparatoires de Saint François d’Assise, de la Messe de la Pentecôte et du Quatuor pour la fin du Temps. Par ailleurs, un focus particulier sera donné sur les « dictionnaires » de formules mélodiques, harmoniques et rythmiques rédigés par Messiaen au long de sa vie créatrice, ainsi que de ses cahiers préparatoires (cahier vert, cahier rouge, cahier beige).
 
D. Pédagogie 

La carrière pédagogique d’Olivier Messiaen a principalement été jusqu’à aujourd’hui documentée par des archives orales. Le fonds Messiaen donne accès aujourd’hui à ses notes de cours, le contenu de ses programmes et l’ensemble de ses partitions annotées (réparties entre la médiathèque Hector-Berlioz du Conservatoire de Paris et la BnF). En outre, son activité de professeur d’harmonie peut être aujourd’hui retracée et analysée à la lumière des chants et basses donnés qu’il a conservés, contenant un grand nombre de textes d’harmonie inédits qui feront l’objet d’un volume d’inédits (voir axe A). 
 
E. Yvonne Loriod 

Outre les archives d’Olivier Messiaen, le fonds contient nombre de documents relatifs à la carrière d’Yvonne Loriod. Après la disparition d'Olivier Messiaen en 1992, Yvonne Loriod avait entrepris un considérable travail de classement et d’annotation des archives du compositeur. Elle-même a également souhaité donner ses propres archives, témoignages de ses activités d’interprète, de pédagogue mais aussi de compositrice. Nombre de ces documents révèlent des facettes inédites de cette personnalité hors du commun, dont on célébrera le centenaire en 2024.
 
 
 

Membres du programme

Yves BALMER (IReMus), Marie-Gabrielle SORET (IReMus), Catherine MASSIP (IReMus)

Tutelles

Nous contacter

Institut de recherche en Musicologie (IReMus)
2, rue de Louvois 75002 Paris
Secrétariat : +33 1 49 26 09 97
par courriel

Sorbonne Université
Centre Univ. Clignancourt
salle 524 (informatique), bureau 531 (direction)

2, rue Francis de Croisset 75018 PARIS
Tél : +33 1 53 09 56 00

Centre Sorbonne
Salle Pirro
1, rue Victor Cousin 75005 PARIS
Tél : +33 1 40 46 22 11

Maison de la recherche
Salle 312 et 313
28, rue Serpente 75006 PARIS
Tél : +33 1 53 10 57 00

Connexion utilisateur