Organologie

Responsable(s): 

Constituant une branche de la musicologie, l’organologie entretient un lien consubstantiel avec les sources musicales et fait appel à différents champs disciplinaires.

Étudier les caractéristiques organologiques des instruments dans une perspective analytique et descriptive (catalogues), mais aussi interprétative (histoire du goût, évolution des sensibilités) a constitué une part importante de notre activité scientifique. Nous avons aussi contribué à reconstituer la carrière et l’œuvre de facteurs ayant travaillé en France, notamment aux XVIIe et XVIIIe siècles (Voboam, Tibaut de Toulouse). Au-delà des données biographiques, l’établissement du corpus des instruments recensés aujourd’hui, l’analyse des caractéristiques de métier d’un artisan, d’un atelier, voire d’une dynastie, contribue à restituer ce savoir aux facteurs d’aujourd’hui et donc aux interprètes. Nous nous sommes intéressés aussi au rôle social des facteurs et à la facture instrumentale dans une perspective épistémologique et musicale (les innovations touchant les instruments de musique dans les expositions nationales et internationales du XIXe siècle constituant un moment crucial de leur développement).

L’analyse des instruments du point de vue technique avec une perspective à la fois synchronique et diachronique dans le contexte muséal ouvre sur des questionnements qui touchent à la déontologie et à l’histoire de leur conservation et de leur restauration, domaine d’une constante actualité à laquelle nous avons aussi apporté des données historiographiques pour la France. Faire connaître des collections remarquables d’instruments constitue enfin l’un des points fort de notre activité éditoriale, qu’il s’agisse de cabinets disparus ou de ceux qui ont été intégrés à des collections publiques ou qui reflètent aujourd’hui l’œuvre de mécènes.

Participants: Marc Battier, Frédéric Billiet, Alban Framboisier, Florence Gétreau, François Picard

Collections-revues

Rédacteur(rice) en chef: Florence GÉTREAU
Secrétaire de rédaction scientifique: Alban FRAMBOISIER
Florence GÉTREAU(dir.)

Consacrée à l’organologie et à l’iconographie musicale en Occident moderne, la revue aborde l’étude des instruments occidentaux et la représentation de la musique dans les arts visuels.

Les travaux de chercheurs français et étrangers, qu’ils soient chevronnés ou en fin d’études universitaires, peuvent être publiés en français ou en anglais.

Créé en 1995 et publié tout d’abord chez Klincksieck, cet ouvrage à suite est diffusé depuis 2004 par CNRS Éditions. 17 volumes sont parus.

Les thématiques ont embrassé jusqu’à présent des travaux d’organologie (violes, violons, théorbe, musette de cour, archets, guitare allemande, trompette marine, serpent etc.) et des études sur les collections d’instruments de musique (cabinets à la Renaissance et à l’époque baroque, collections didactiques et techniques, collections d’aujourd’hui aussi connues que celles de Kenneth Gilbert ou de Yannick Guillou).

Les volumes proposent de nombreuses études iconographiques : analyses et propositions d’identification de portraits de différentes époques (François Langlois joueur de sourdeline, Melle Schencker harpiste au Concert spirituel, Hélène de Montgeroult pianiste et compositrice, Berlioz et Paganini au Conservatoire de Paris). Plusieurs dossiers ont associé iconographie et sociologie des pratiques musicales (les chanteurs en Italie, la mode des instruments champêtres en France au XVIIIe siècle, les collectionneurs d’instruments anciens et les musiciens d’ensemble de musique ancienne au XIXe siècle, la danse dans les arts vers 1900), d’autres ont porté sur des thèmes symboliques (mythes musicaux et musique de cour au début de la Renaissance italienne, vanités de Sébastien Stoskopff ou Renard de Saint-André, symbolique du compas, duel musical d’Apollon, Pan ou Marsyas), ou des monographies permettant de découvrir des supports très originaux (plateaux d’accouchées florentins, décors d’armoires lombardes du XVIIIe siècle, tentures murales suédoises). Enfin, des inventaires systématiques de collections publiques conservant des tableaux à sujets musicaux ont été publiés : celles du Louvre avec six livraisons, celles de Versailles en deux livraisons, celles du musée d’Orsay, sans exclure des corpus étrangers (ceux de l’école catalane par exemple).

Indexé dans le Répertoire Internationale de Littérature Musicale (RILM), Musique-Images-instruments est disponible intégralement en ligne avec une barrière mobile de 3 ans. Pour plus d'information : http://www.rilm.org

Membres du programme

Alban FRAMBOISIER (IReMus), Frédéric BILLIET (IReMus), François PICARD (IReMus), Marc BATTIER (IReMus), Benoît NAVARRET (IReMus), Fabien GUILLOUX (IReMus)

évènements du programme


Tutelles

Nous contacter

Institut de recherche en Musicologie (IReMus)
2, rue de Louvois 75002 Paris
Secrétariat : +33 1 49 26 09 97
par courriel

Sorbonne Université
Centre Univ. Clignancourt
salle 524 (informatique), bureau 531 (direction)

2, rue Francis de Croisset 75018 PARIS
Tél : +33 1 53 09 56 00

Centre Sorbonne
Salle Pirro
1, rue Victor Cousin 75005 PARIS
Tél : +33 1 40 46 22 11

Maison de la recherche
Salle 312 et 313
28, rue Serpente 75006 PARIS
Tél : +33 1 53 10 57 00

Connexion utilisateur