La légitimation d'une pop "indépendante" en France : The Divine Comedy d'après Les Inrockuptibles, une étude de cas

La réflexion proposée par ce travail s’inscrit dans le contexte d’une ascension symbolique du rock au sein du paysage culturel français, qui peut être rapprochée de celle que connaît le jazz de plus longue date. Ainsi le public français de la pop dite « indépendante » (ou indie pop) a-t-il principalement été recruté au sein d’une population étudiante, ou de jeunes actifs, qui peut être qualifiée de cultivée, partageant une même aspiration à se distinguer du goût le plus commun. Le point de départ de notre questionnement est néanmoins celui d’un hiatus entre ce profil culturel et l’apparente trivialité du genre pop : l’attachement de ce public pour le genre a-t-il quelque rapport avec des dispositions légitimes (en dépit des apparences), ou traduit-il au contraire une franche distance vis-à-vis des traits historiques de la culture légitime ?
 

C’est par le biais d’une étude de cas que cette thèse tente d’apporter des éléments de réponse ; celui d’un magazine, Les Inrockuptibles (l’une des principales instances de légitimation de la pop indépendante en France), et de l’un des groupes britanniques que ce dernier a le plus contribué à promouvoir durant les années quatre-vingt-dix, The Divine Comedy. Au terme de cette étude se dessine un ordre de légitimité hybride, qui tient à la fois de valeurs enracinées dans le monde de l’art légitime et de registres hétérodoxes portés par des instances de consécration concurrentes. Cette étude interroge également la relation entre les représentations ainsi associées à The Divine Comedy et les caractéristiques musicales des opus, esquissant une approche musicologique de l’œuvre à l’aune de sa médiation.

Date de première inscription: 
Vendredi, 5 février 2010
Université et/ou école doctorale: 
Université Paris-Sorbonne
Date de soutenance: 
Jeudi, 10 décembre 2015
Jury ext: 
Christophe PIRENNE, Professeur, Université de Liège
Stéphane DORIN, Professeur, Université de Limoges
Vincent ROUZÉ, Maître de conférences, Université Paris 8

Tutelles

Nous contacter

Institut de recherche en Musicologie (IReMus)
2, rue de Louvois 75002 Paris
Secrétariat : +33 1 49 26 09 97
par courriel

Université Paris-Sorbonne
Centre Univ. Clignancourt
salle 524 (informatique), bureau 531 (direction)

2, rue Francis de Croisset 75018 PARIS
Tél : +33 1 53 09 56 00

Centre Sorbonne
Salle Pirro
1, rue Victor Cousin 75005 PARIS
Tél : +33 1 40 46 22 11

Maison de la recherche
Salle 312 et 313
28, rue Serpente 75006 PARIS
Tél : +33 1 53 10 57 00

Connexion utilisateur