Les indications musicales au 1er millénaire dans l'Orient chrétien : l'apport des papyrus grecs

sous la direction de  

Dans l'antiquité tardive, entre le VIe et le VIIIe siècle, on retrouve des traces de plusieurs systèmes d'aide-mémoire écrits pour faciliter la transmission orale de la musique liturgique chrétienne. En effet, des mentions d'initia, des indications modales et des signes de notations musicales primitives existent sur des papyrus conservant des hymnes chrétiennes. Après une présentation raisonnée de ces papyrus dans le premier chapitre de cette thèse, seront présentées plusieurs rétro-transcriptions des mélodies trouvées sur papyrus d'un genre particulier d'hymnes, les canons poétiques. Pour ce faire, différentes approches seront envisagées : la recherche des concordances entre les initia des papyrus et ceux transmis par les manuscrits médiévaux, une analyse métrique de cette poésie liturgique et enfin la comparaison des notations paléo- et médio-byzantines. Ces rétro-transcriptions pourraient ainsi permettre le déchiffrage ou la compréhension des indications modales et des signes de notation musicale incompris jusqu'à présent.

Date de première inscription: 
Mercredi, 17 novembre 2010
Date de soutenance: 
Jeudi, 10 décembre 2015

Tutelles

Nous contacter

Institut de recherche en Musicologie (IReMus)
2, rue de Louvois 75002 Paris
Secrétariat : +33 1 49 26 09 97
par courriel

Université Paris-Sorbonne
Centre Univ. Clignancourt
salle 524 (informatique), bureau 531 (direction)

2, rue Francis de Croisset 75018 PARIS
Tél : +33 1 53 09 56 00

Centre Sorbonne
Salle Pirro
1, rue Victor Cousin 75005 PARIS
Tél : +33 1 40 46 22 11

Maison de la recherche
Salle 312 et 313
28, rue Serpente 75006 PARIS
Tél : +33 1 53 10 57 00

Connexion utilisateur