Sources de la musique traditionnelle colombienne

sous la direction de  

La musique colombienne résulte en grande partie du métissage issu de la rencontre de trois cultures et traditions différentes : l’amérindienne, l’espagnole et l’africaine. Ces expressions musicales présentent une organisation et une structure très semblables à celles des autres territoires de l’Amérique hispanique. Sur le plan rythmique ces structures se manifestent à travers d’une double caractérisation : d’une part et du point de vu macro-rythmique, ces musiques se structurent par la présence recourant d’une métrique sesquialtère ou d’hémiole ; d’autre part du côté micro-rythmique, nous observons que toutes ces expressions musicales organisées de manière similaire dans une structure rythmique, se distinguent à travers de subtiles nuances d’accentuation, de timbre, mais aussi dans la variation de la régularité des éléments minimaux qui constituent leurs motifs métriques.
Cette continuité métrique et cette diversité micro-rythmique représentent une importante grille de lecture du métissage et de la formation des genres traditionnels en Colombie. Nous allons ainsi étudier comment le rythme sesquialtère issu des danses et des musiques baroques espagnoles se manifeste dans les musiques traditionnelles colombiennes et plus spécialement dans le joropo de la région de l’Orénoque et dans la guabina dans la région andine.

Date de première inscription: 
Vendredi, 1 novembre 2013

Tutelles

Nous contacter

Institut de recherche en Musicologie (IReMus)
2, rue de Louvois 75002 Paris
Secrétariat : +33 1 49 26 09 97
par courriel

Université Paris-Sorbonne
Centre Univ. Clignancourt
salle 524 (informatique), bureau 531 (direction)

2, rue Francis de Croisset 75018 PARIS
Tél : +33 1 53 09 56 00

Centre Sorbonne
Salle Pirro
1, rue Victor Cousin 75005 PARIS
Tél : +33 1 40 46 22 11

Maison de la recherche
Salle 312 et 313
28, rue Serpente 75006 PARIS
Tél : +33 1 53 10 57 00

Connexion utilisateur