NATIV

Nouvelles Approches Trans et Interdisciplinaires de la Voix

Responsable pour IReMus: 
Membre(s) du laboratoire impliqué(s): 
Nature du projet: 

L’objectif de ce projet réside dans l’identification des indices de perception, de classification et de représentation des composantes acoustiques d’une production sonore “vocale”, qu’elle soit produite effectivement par la voix ou par des sons instrumentaux ou de synthèse imitant celle-ci. Le projet s’appuie sur une approche faisant appel à des outils venant de la musicologie, de l’ethnomusicologie, de l’ethnopoétique et de l’acoustique. Cette approche permettra de développer un ensemble d’outils de caractérisation et d’analyse des productions vocales applicables à des corpus provenant d’aires géo- culturelles et d’époques différentes. Son originalité repose sur une interrogation analytique des sources sonores permettant d’envisager des correspondances et des comparaisons entre des objets sonores qu’il n’est pas habituel de regrouper. Son point fort est l’approche de l’ensemble des phénomènes vocaux selon une terminologie unifiée. Le projet permet de réunir des compétences complémentaires sur, d’une part, la perception et la production vocale à travers ses aspects acoustiques et, d’autre part, sur ses aspects musicologiques, ethnomusicologiques, poétiques et culturels. Il contribuera ainsi à abolir des frontières encore trop marquées entre sciences et techniques de l’information et de la communication et sciences humaines et sociales. Qui plus est, l’approche vise à traiter selon une même démarche les productions sonores d’une musique savante occidentale et celles produites par les autres cultures du monde.

Contexte et objectif initial

Qu’est-ce qui fait qu’un son est vocal ? Quel est le point commun de l’extraordinaire palette des productions vocales du monde entier ? Quels indices perceptifs, acoustiques et musicologiques caractérisent la vocalité d’un son ? Sous quelle forme ces indices ont-ils été représentés dans les traces historiques et comment repenser cette représentation ?

L’objectif du projet en un an est de préparer un catalogue d’exemples audiovisuels de différents types de production vocale à partir de plusieurs archives sonores numérisées.  L’ensemble des descripteurs de ces types de productions vocales, issus de différentes disciplines (musicologie, ethnomusicologie, acoustique, ethnopoétique), sera regroupé et synthétisé dans un thesaurus. Celui-ci permettra de faire le lien entre les exemples audiovisuels et les termes qui en permettent la description dans différents champs disciplinaires. Un tel thesaurus – qui traverse les disciplines et servira de référence pour les futures études dans le domaine – n’existe pas à l’heure actuelle dans le domaine francophone. 

Notre projet est conçu autour d’un corpus d’archives sonores et audiovisuelles qui sont bien souvent négligées dans les études du domaine musical faute de documentation et d’outils adaptés à leur appréhension. Leur numérisation permet aujourd’hui leur conservation et leur accès direct par la communauté scientifique et un plus large public. L’enregistrement audiovisuel est indispensable car il se révèle être le  seul moyen de conserver une performance, tant dans le domaine des musiques de tradition orale que pour les musiques contemporaines.

Notre projet a pour objectif de produire de nouveaux outils d’analyse pluridisciplinaires permettant une exploration nouvelle des archives sonores autour de la problématique de la caractérisation des types de production vocale. Le cadre des projets Emergence nous permet d’envisager ce genre de problématique en associant les principales disciplines qui y sont confrontées.

 

Membres du projet :
Pierre Couprie (IReMus)
Boris Doval (LAM)
Arthur Givois (LAM)
Suzanne Fürniss (SCC)
Hugue Genevois (LAM)
Marie-France Mifune (SCC)
François Picard (IReMus)
Nicole Revel (SCC)
Catherine Rudent (IReMus)
Alice Tacaille (IReMus)

Membres associés :
Céline Chabot-Canet (Université Lumière-Lyon 2)
Cécile Delétré (IReMus)

Calendrier des séances de travail :

  • 27 janvier 2015 : lancement du projet, présentation de quelques aspects du corpus
  • 10 avril 2015 : présentation de Catherine Rudent et Laura Pizzoli (étudiante M2) sur le corpus des musiques populaires
  • 4 mai 2015 : présentation des descripteurs audio et des qualités de la voix qu’ils permettent d’analyser
  • 15 juin 2015 : présentations de Marie-France Mifune sur la classification vocale en ethnomusicologie, de Boris Doval sur l’analyse et la synthèse de la voix chantée et de Nicole Revel sur les chants d’épopée dans le monde insulindien.
  • 13 octobre 2015 : présentation de la boîte à outils en acoustique
  • 13 janvier 2016 : présentation de Céline Chabot-Canet (Université de Lyon 2) sur l’analyse de l’interprétation vocale de la musique populaire avec l’outil informatique
  • 29 janvier 2016 : présentation de Deidre Bolger (Brain and Language Research Institute, Marseille) et Nicole Revel sur les épopées des Palawan (Philippines), analyse acoustique des motifs
  • 19 février 2016 : application des travaux de Céline Chabot-Canet au corpus des Yoruba par Cécile Deletré
  • 30 mai 2016 : réalisation d’un cahier des charges pour l’analyse acoustique systématique du corpus
  • 30 juin 2016 : présentation des éléments d’analyse acoustique du corpus, bilan du projet et étude des perspectives

Séminaire associé au projet :
Séminaire d’études ethnomusicologiques de l'Université Paris-Sorbonne dirigé par François Picard

Image: 

Tutelles

Nous contacter

Institut de recherche en Musicologie (IReMus)
2, rue de Louvois 75002 Paris
Secrétariat : +33 1 49 26 09 97
par courriel

Université Paris-Sorbonne
Centre Univ. Clignancourt
salle 524 (informatique), bureau 531 (direction)

2, rue Francis de Croisset 75018 PARIS
Tél : +33 1 53 09 56 00

Centre Sorbonne
Salle Pirro
1, rue Victor Cousin 75005 PARIS
Tél : +33 1 40 46 22 11

Maison de la recherche
Salle 312 et 313
28, rue Serpente 75006 PARIS
Tél : +33 1 53 10 57 00

Connexion utilisateur