Vous êtes ici

L'orchestre à cordes sous Louis XIV

Instruments, répertoires, singularités
Florence GÉTREAU (dir) Jean DURON (dir)

La passion de Louis XIV pour la musique favorisa l’émergence et le développement d’un style de musique national très typé. Pour ce faire, le souverain engagea une dépense considérable pour réunir différents ensembles vocaux et instrumentaux dont les fameux Vingt-quatre Violons du roi et les Petits Violons de la Chambre qui ont fait l’admiration de toutes les cours d’Europe. Cet ouvrage rassemble une vingtaine de contributions qui font le point sur les particularités de ces ensembles de cordes à cinq parties, premiers orchestres permanents connus. Il présente leur cadre institutionnel, les musiciens qui les servirent et les différents pupitres qui les constituaient. Une iconographie abondante donne à voir la réalité de ces ensembles, leur composition, leur contexte d’utilisation, la tenue des instruments et de l’archet. Elle est complétée par un examen minutieux des rares instruments conservés et par l’étude des procédés de composition des grands maîtres de cette époque : Henry Du Mont, Pierre Robert, Jean-Baptiste Lully, Marc-Antoine Charpentier, Pascal Collasse et Michel-Richard de Lalande. Cette étude montre enfin comment la texture de cet orchestre évolua par la suite et comment elle fut imitée dans les provinces du royaume et au-delà de ses frontières.
 

Date de parution: 
11/2015
ISBN / ISSN: 
978-2-7116-2619-9
Editeur(s): 
VRIN
nombre de pages: 
471
informations complémentaires: 

Table des matières
 
Les cordes de l’orchestre français sous le règne de Louis XIV : rejet, oubli, redécouverte (Jean Duron)
 
1 – Première partie Archives / Théorie
- Recherche sur les violons du roi : bilan et perspectives (Catherine Massip)
- L’évolution de l’orchestre à cinq parties et la suppression de la quinte de violon (Jérôme de La Gorce)
- Les Vingt-quatre Violons du roi au temps de Louis XIV : un état dans l’État ? (Érik Kocevar)
 
2 – Deuxième partie Organologie / Iconographie
- Les ensembles de violons en France à travers les sources visuelles (1650-1715) (Florence Gétreau)
- La basse de violon dans les sources documentaires et iconographiques françaises (Michael Greenberg)
- L’archet dans l’orchestre français sous le règne de Louis XIV : morphologie, tenue, articulation (Nelly Poidevin)
- Les voix médianes dans l’orchestre français sous le règne de Louis XIV : les instruments conservés comme source d’information (Karel Moens)
- Cordes filées et violons en Italie au XVIIe siècle : quelques cas d’instruments crémonais recoupés (Anne Houssay)
 
3 – Troisième partie Interprétation
- Henry Du Mont et l’orchestre des Chapelles du roi et de la reine (1663-1683) (Laurence Decobert)
- La question instrumentale dans les motets à grand chœur de Pierre Robert (Thomas Leconte)
- The inner String parts in the Operas of Jean-Baptiste Lully (1632-1687) : Authorship, Function and Evolution (Graham Sadler)
- « La seule diversité en fait toute la perfection » : Marc-Antoine Charpentier and the Evolution of the French String Orchestra (Shirley Thompson)
- The String Orchestra in Michel-Richard de Lalande’s Motets à Grand Chœur (Lionel Sawkins)
- L’orchestre à cordes de Pascal Collasse : vers de nouveaux mélanges (Marie Demeilliez)
 
4 – Quatrième partie Destinés
- La disparition de la partie de quinte de violon du motet à grand chœur à la Chapelle royale de Versailles (Fabian Balthazart)
- L’orchestre à cordes de l’Opéra après 1715 : mutations de l’écriture et des pratiques (Françoise Escande)
- Les hautes-contre et tailles de violon dans les motets de Charles-Hubert Gervais et de Henry Madin (Jean-Paul C. Montagnier)
- Pancrace Royer, Musicologist : An Eighteenth-Century Musician Reprises the Music of the Seventeenth Century (Beverly M. Wilcox)
- Le renouveau de l’orchestre français à l’âge classique (1760-1770) : l’exemple du Persée versaillais de 1770 (Benoît Dratwicki)
 
5 – cinquième partie Autres modèles
- Contribution à l’étude de l’effectif orchestral en province au XVIIIe siècle : les parties intermédiaires dans le fonds musical lyonnais (Bénédicte Hertz)
- French Stage Music in the Düben Collection, Uppsala. A Düben-Philidor Connection (Lars Berglund & Maria Schildt)
- L’essor de l’« orchestre » à cordes à Bologne (Marc Vanscheeuwijck)
 
Biographie des auteurs
Index des noms & des œuvres
Table des matières
 


Tutelles

Nous contacter

Institut de recherche en Musicologie (IReMus)
2, rue de Louvois 75002 Paris
Secrétariat : +33 1 49 26 09 97
par courriel

Université Paris-Sorbonne
Centre Univ. Clignancourt
salle 524 (informatique), bureau 531 (direction)

2, rue Francis de Croisset 75018 PARIS
Tél : +33 1 53 09 56 00

Centre Sorbonne
Salle Pirro
1, rue Victor Cousin 75005 PARIS
Tél : +33 1 40 46 22 11

Maison de la recherche
Salle 312 et 313
28, rue Serpente 75006 PARIS
Tél : +33 1 53 10 57 00

Connexion utilisateur