Vous êtes ici

Quand l'art se dit et se pense

Les théories artistiques de l'Antiquité aux Lumières
Florence MALHOMME (dir) Pierre CAYE (dir)
Présentation: 

Si l’art est immémorial, sa théorie est, quant à elle, aisément datable et localisable : initiée par Athènes et Rome, la Renaissance, dont  l’effort de théorisation de l'art a fortement contribué à la constitution de son identité, lui a donné ses lettres de noblesse. À travers ce mouvement, se forgent les grandes questions de la rationalité occidentale : le rapport de la théorie à la pratique, la naissance du projet, la question de la maîtrise du réel par l’homme, la place de l’art dans le bene beateque vivere, celle du beau dans la dignification de l’homme et dans l’ordonnance des sociétés. C’est à la constitution de cette singulière construction de l’intelligence humaine par laquelle l’art se dit et se pense que se consacrent les études ici rassemblées.

Date de parution: 
07/2018
ISBN / ISSN: 
978-2-406-06397-1
Editeur(s): 
Classiques Garnier
nombre de pages: 
400

Tutelles

Nous contacter

Institut de recherche en Musicologie (IReMus)
2, rue de Louvois 75002 Paris
Secrétariat : +33 1 49 26 09 97
par courriel

Université Paris-Sorbonne
Centre Univ. Clignancourt
salle 524 (informatique), bureau 531 (direction)

2, rue Francis de Croisset 75018 PARIS
Tél : +33 1 53 09 56 00

Centre Sorbonne
Salle Pirro
1, rue Victor Cousin 75005 PARIS
Tél : +33 1 40 46 22 11

Maison de la recherche
Salle 312 et 313
28, rue Serpente 75006 PARIS
Tél : +33 1 53 10 57 00

Connexion utilisateur