Textes sur les expositions universelles de Londres (1851-1852) et de Paris (1855, 1867, 1878, 1889)

Responsable(s): 

Cette série de textes a été initialement réunie entre 1998 et 2002 dans le cadre de l'opération "Les orchestres parisiens au XIXe siècle" (responsables : Damien Colas, Florence Gétreau). Elle a ensuite été étudiée dans l'opération "Les instruments dans les expositions nationales et universelles" (responsables : Joël-Marie Fauquet, Florence Gétreau). Elle a bénéficié du concours de Françoise Bois-Poteur (entre juin 1999 et juin 2000), de Solveig Serre (en 2008) et a fait l'objet d'un travail éditorial par Alban Framboisier et Florence Gétreau.

Cette série de textes est significative des travaux parus sur les instruments de musique dans les expositions universelles de Londres (1851-1852) et de Paris (1855 ; 1867 ; 1878 et 1889). Si quelques documents (fruit d’initiatives publiques ou privées) figurent déjà sur différents sites Internet de ressources en ligne [Notamment le site du Conservatoire National des Arts et Métiers, et celui des luthiers de Mirecourt J.-P Cognier et R. Terrier ], il nous a semblé intéressant de réunir ce corpus de textes dans lesquels d’éminents musicographes francophones comme Hector Berlioz, Constant Pierre, François-Joseph Fétis ou encore Gustave Chouquet s’expriment sur le sujet. Joël-Marie Fauquet donne un éclairage essentiel à cet ensemble dans une introduction.

Un soin particulier a été porté au respect du document original. Toutefois, pour permettre une recherche « plein texte » et par souci de cohérence, nous avons normalisé certains mots ou noms propres. C’est le cas, par exemple, d’« Erard » tantôt repéré avec ou sans accent [normalisé en Érard], de « Triebert » [Triébert] ou encore d’« ophicleïde » [ophicléide]. Par ailleurs, afin de ne pas compliquer la lecture et en raison du grand nombre d’occurrences rencontrées, nous avons normalisé « Bœhm » et « Boëhm » en [Boehm]. À l’exception de ce cas de figure, les ligatures originales « œ » ou « æ » ont été conservées ; nous indiquons à la suite du mot concerné et entre crochets, une version sans ligature destinée à la recherche « plein texte ».

La pagination originale (indiquée entre crochets et en bleu) ainsi qu’un sommaire actif au début de chaque article, complètent cette édition en ligne et facilitent la navigation à l’intérieur des documents. Enfin, les références de chaque texte (titres complets, dédicaces éventuelles, lieux de conservation, cotes…) figurent dans une note liminaire.

Ces textes seront prochainement enrichis d’index (noms de personnes et d’instruments) et de tables analytiques pour permettre une recherche plus rapide sur l’ensemble de ce corpus.

Introduction

- Joël-Marie Fauquet, Les rapports sur les instruments de musique dans les expositions universelles (1851-1900).

Londres 1851-1852

- Hector Berlioz, Exposition universelle, Travaux de la commission française sur l’industrie des nations publiés par ordre de l’Empereur, Rapport sur les instruments de musique, 1851.

- François-Joseph Fétis, Exposition universelle de Londres 1851-1852, Revue et Gazette musicale de Paris, 18e année (1851) et 19e année (1852).

Paris 1855

- François-Joseph Fétis, Exposition universelle de Paris, en 1855. Fabrication des instruments de musique, Rapport. Exposé historique de la formation et des variations de systèmes dans la fabrication des instruments de musique.

- Adrien de La Fage, Quinze visites musicales à l’Exposition universelle de 1855, suivies d’une post-exposition, de la liste des exposants et de celle des récompenses, et d’un rapport sur l’orgue de Saint-Eugène.

Paris 1867

- François-Joseph Fétis, Exposition universelle de Paris, en 1867. Documents et rapports, Classe X. – Instruments de musique.

Paris 1878

- Gustave Chouquet, Exposition universelle internationale de 1878 à Paris. Groupe II. – Classe 13. Rapport sur les instruments de musique et les éditions musicales.

- [Eugène Lecomte], Catalogue des instruments anciens de musique, documents, curiosités suivi du Catalogue de l’Exposition, faite par la Belgique dans l’aile droite du Trocadéro.

Paris 1889

- Constant Pierre, La facture instrumentale à l’exposition de 1889. Notes d’un musicien sur les instruments à souffle humain nouveaux et perfectionnés.

- Léon Pillaut, Exposition internationale de 1889 à Paris, Catalogue général officiel de l’Exposition rétrospective du travail et des sciences anthropologiques.

- Julien Tiersot, Musiques pittoresques. Promenades musicales à l’exposition de 1889.

Fait partie du programme de recherche: 

Tutelles

Nous contacter

Institut de recherche en Musicologie (IReMus)
2, rue de Louvois 75002 Paris
Secrétariat : +33 1 49 26 09 97
par courriel

Université Paris-Sorbonne
Centre Univ. Clignancourt
salle 524 (informatique), bureau 531 (direction)

2, rue Francis de Croisset 75018 PARIS
TĂ©l : +33 1 53 09 56 00

Centre Sorbonne
Salle Pirro
1, rue Victor Cousin 75005 PARIS
TĂ©l : +33 1 40 46 22 11

Maison de la recherche
Salle 312 et 313
28, rue Serpente 75006 PARIS
TĂ©l : +33 1 53 10 57 00

Connexion utilisateur