Étudier les contextes historiques, culturels et sociaux

Étudier les contextes historiques, culturels et sociaux

Équipes 4

La musique carranguera en Colombie : une construction sonore et poétique identitaire de Boyacá

Nous pouvons définir la musique carranguera, comme une synthèse et une réinterprétation qu’a fait Jorge Velosa et les carrangueros de Raquira depuis les années soixante-dix, de la culture des paysans de la région centre-orientale de la Colombie. Ce recueil d’éléments se porte principalement sur la musique, mais il y a aussi eu une recherche importante sur le patrimoine oral, à travers la poésie, les récits et les proverbes et plus généralement tout le discours rendant compte de la pensée et du comportement des habitants de la région.

Conception musicale et enjeux esthétiques dans les relations entre les écritures instrumentale et électroacoustique chez Pierre Boulez

Cette recherche de thèse vise à reconstruire des éléments de genèse de la composition électroacoustique de Pierre Boulez dans les années cinquante à travers l’étude d’esquisses et de manuscrits conservés au Paul Sacher Stiftung. Notre thèse s’est fondée sur deux approches complémentaires : la reconstitution du contexte musical, esthétique et historique et l’étude des esquisses. Dans la Partie I, nous avons tout d’abord examiné les Fonds Pierre Schaeffer afin de retracer le déroulement du premier stage de musique concrète au GRMC.

La tarentelle pour piano en France à travers les partitions éditées de 1828 à 1914

Cette étude porte sur un corpus de tarentelles pour piano éditées en France de la fin des années 1820 jusqu’à la Première Guerre mondiale. Cherchant à comprendre comment cette danse, originaire du sud de l’Italie, en est venue à occuper une telle place dans le répertoire pianistique français du XIXe siècle, l’auteur commence par évoquer ses origines présumées, entre catharsis et rituel de guérison, puis son évolution en une danse de divertissement.

Saint-Saëns et le Japon ; Considérations sur le japonisme dans l’œuvre du compositeur

« Saint-Saëns et le Japon ». Ce compositeur français (1835-1921) a toute sa vie durant entretenu un intérêt soutenu pour le Japon. Il s’est rendu célèbre comme « orientaliste » avec des œuvres telles que Samson et Dalila, la Suite Algérienne et le cinquième Concerto pour piano, dit l’Egyptien. Toutefois, son engouement pour le Japon n’a pas encore fait l’objet d’une étude approfondie, car son corpus musical ne comporte qu’une œuvre y étant dédiée, un opéra-comique intitulé La Princesse Jaune (1872).

Pour une approche sociomusicologique des processus de création musicale « Faire la musique » en natation synchronisée

Huit paires de jambes jaillissant de l’eau simultanément et scandant des mouvements identiques au rythme fulgurant d’une musique entraînante. Voilà ce que l’on retient généralement des ballets de natation synchronisée que proposent les retransmissions télévisées d’épreuves sportives internationales. Alors que les journalistes et les spectateurs témoignent de leur émerveillement face à ces réalisations, on pourrait légitimement s’interroger sur la teneur musicale, entre collages, arrangements et compositions inédites, de ces manifestations sportives.

La place de la musique dans l'enseignement juif médiéval : analyse du discours sur la musique dans les textes hébreux provençaux et espagnols (1167-1505)

Au vu des monographies récentes portant sur les sciences juives médiévales, Musique est la petite sœur oubliée. Elles sont héritées des sciences, de la méthode philosophique et de la partition du savoir arabes, qui constituent un enseignement où la musique est pourtant inscrite. Elle apparaît notamment dans des classifications arabes des sciences, et des traités lui ont été consacrés, dont certains sont fameux. À en juger par les textes hébreux médiévaux qui nous sont parvenus, les textes arabes ont influencé le discours juif sur la musique.

Les chemins du patriotisme : Musique et musiciens à Paris pendant la Grande Guerre

Résumé :
Comment les musiciens restés à Paris durant la Grande Guerre (car trop âgés ou dans l’incapacité de servir sur le front combattant) participent-ils à l’effort de la Nation contre l’ennemi allemand ? L’objet de cette thèse est d’explorer les multiples biais par lesquels les interprètes, musicographes et compositeurs du front domestique s’engagent (et engagent leurs compétences spécifiques) sur les chemins du patriotisme, entre le mois d’août 1914 et le mois de novembre 1918.

La Migration des musiciens dans l'Europe des Lumières : le cas de Joseph Kohaut (1734-1777)

Cette thèse porte sur la carrière musicale de Joseph Kohaut (1734–1777), l’un des derniers luthistes dans l’Europe des Lumières. Appartenant à la deuxième génération des musiciens originaires des pays de la couronne de Bohême, ce luthiste, né à Vienne et décédé à Paris, représente un cas intéressant de la migration des musiciens au XVIIIe siècle. L’étude se consacre à la présentation des origines et de la famille proche du musicien (son père Jacob Joseph Kohaut et son frère aîné Karl Kohaut), ainsi qu’à la carrière musicale du luthiste proprement dite.

Pages


Tutelles

Nous contacter

Institut de recherche en Musicologie (IReMus)
2, rue de Louvois 75002 Paris
Secrétariat : +33 1 49 26 09 97
par courriel

Sorbonne Université
Centre Univ. Clignancourt
salle 524 (informatique), bureau 531 (direction)

2, rue Francis de Croisset 75018 PARIS
Tél : +33 1 53 09 56 00

Centre Sorbonne
Salle Pirro
1, rue Victor Cousin 75005 PARIS
Tél : +33 1 40 46 22 11

Maison de la recherche
Salle 312 et 313
28, rue Serpente 75006 PARIS
Tél : +33 1 53 10 57 00

Connexion utilisateur