RADICALITÉ - PENSER LA LIMITE DANS LA CRÉATION ARTISTIQUE DU XXe SIÈCLE

jeu 14 oct 2021 - ven 15 oct 2021
le jeudi : 10h - 18h30 vendredi : 9h - 18h40
Organisateurs: Jean-Marc CHOUVEL   Martin LALIBERTÉ, Lenka STRANSKY
Lieu: 

JEUDI 14 OCTOBRE :
Université Gustave Eiffel, 5 Boulevard Descartes Bâtiment Copernic, Salle 3BO71
VENDREDI 15 OCTOBRE :
Université Gustave Eiffel, Rue des Frères Lumière, Bibliothèque Universitaire Georges Perec, Auditorium

Programme: 

La neuvième édition du Festival aCROSS’21 pour-suit son travail de mise en place d’un dialogue soute-nu entre la recherche, la création et la formation pour explorer et appréhender la richesse des diverses formes d’expression artistiques entre son, image, geste et mot.
Faisant suite aux colloques précédents (Mots, Mou-vement, Émergence, L’œuvre d’art intermédiale…), les rencontres scientifiques de l’édition 2021 du fes-tival aCROSS proposent comme thème de réflexion la radicalité dans les arts contemporains. 
Intitulé Radicalité : penser la limite dans la création artistique du XXe siècle, ce colloque invite à un questionnement sur la limite et l’expérience de la subversion comme vecteurs de métamorphose, de transformation et d’hybridation de la création. Les mutations fondamentales, et parfois extrêmes, de la création artistique, nous invitent à tenter au-jourd’hui de (re)définir la radicalité, ses enjeux, sa capacité utopique, sa singularité, ses habitus, ses apories et sa force de renouvèlement.
Ce colloque propose une série de questions et de débats :
La radicalité artistique s’oppose au conformisme, à la tiédeur, à la banalité ou au consensuel. 
La radicalité est-elle une utopie ou un principe ? La radicalité est-elle un acte, une attitude, une posture, une approche, une position philosophique, une ré-flexion sociétale… ? 
Y a-t-il eu pour les arts des révolutions épistémo-logiques, au sens de Thomas Kuhn et quelle serait leur portée ?

L’émergence de pratiques et d’idées nouvelles est-elle d’autant plus radicale qu’elle conduit à un ré-sultat  inimaginable à partir de leurs constituants ? Les technologies électriques et numériques des arts sont-elles par principe radicalement innovantes ? Les interférences entre images et sons ont-elles apporté des mutations radicales de l’art ? Un bilan des modes et types de radicalités peut-il être fait désormais ? Comment l’analyse peut-elle trouver prise sur ces œuvres et sur leur théorisation ? Quels sont les fondements esthétiques de la radicalité ? Les méthodes inter-, trans- ou indisciplinaires pour-raient-elles s’appliquer ? 

Conseil Scientifique :

Martin Laliberté, PR, LISAA, Université  G. Eiffel,  Lenka Stransky, HDR, GRHis, Université de Rouen,  Geneviève Mathon, PR, LISAA, Université  G. Eiffel,  Miguel Almiron, MCF, HDR, LISAA, Université  G. Eiffel, Florent Di Bartolo, MCF, LISAA, Université  G. Eiffel, Jean-Marc Chouvel, PR, IReMus, Sorbonne Université, Xavier Hautbois, MCF, Université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Pierre-Albert Castanet, PR, GRHis, Université de Rouen.

Organisé par le LISAA, EA 4120, Université G. Eiffel
et l’IReMus, Sorbonne Université/BnF/CNRS, UMR 8232
en partenariat avec l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, EA 2448
le GRHis, Université de Rouen-Normandie, EA 3831, le CHCSC, 
dans le cadre des activités de l’aCROSS’21- Rencontres scientifiques, pédagogiques et artistiques
 

Documents à télécharger: 

Tutelles

Nous contacter

Institut de recherche en Musicologie (IReMus)
2, rue de Louvois 75002 Paris
Secrétariat : +33 1 49 26 09 97
par courriel

Sorbonne Université
Centre Univ. Clignancourt
salle 524 (informatique), bureau 531 (direction)

2, rue Francis de Croisset 75018 PARIS
Tél : +33 1 53 09 56 00

Centre Sorbonne
Salle Pirro
1, rue Victor Cousin 75005 PARIS
Tél : +33 1 40 46 22 11

Maison de la recherche
Salle 312 et 313
28, rue Serpente 75006 PARIS
Tél : +33 1 53 10 57 00

Connexion utilisateur